La rebellion s'organise sur PS3 , jusqu'à la victoire , toujours !!
salut et bienvenue parmi les HORD

L'histoire de la mystérieuse jeune voyageuse d'Harashagahama

Aller en bas

L'histoire de la mystérieuse jeune voyageuse d'Harashagahama

Message par MoFoCKa le Mar 9 Oct - 9:51


La jeune inconnue avec sa boite et son vaisseau.


La bibliothèque Iwase Bunko possède un document intitulé Hyouryuukishuu («Histoires de Naufrages») qui fut imprimé durant la fin de l'ère Edo (1603-1868).

Ce document relate les histoires de marins japonais qui se sont retrouvés en terres étrangères après s'être perdus en mer, de même que celle des étrangers naufragés sur les côtes du Japon. Pour les Japonais, qui durant cette période vivaient une ère d'isolation prolongée, ces contes exotiques devaient sembler tout à fait fantastiques.

Parmi ces histoires, il y en a une au sujet d'un navire naufragé à l'aspect très mystérieux. Selon le document, ce vaisseau s'est échoué à Harashagahama dans Hitachi-no-Kuoni (aujourd'hui, la préfecture d'Ibaraki). La carcasse du vaisseau, qu'on décrit de 3.3 mètres de long, et de 5,4 mètres de large, était construite de bois de santal rouge et de fer, et était équipée de fenêtres de verre et de cristal. Des inscriptions aux caractères mystérieux d'un alphabet inconnu ont été découvertes à l'intérieur du vaisseau.



Les villageois avec la femme aux cheveux rouges.

À bord du vaisseau à la dérive se trouvait une jeune femme élégamment vêtue, avec un visage pâle et des cheveux et des sourcils roux. On a estimé qu'elle devait être âgée entre 18 et 20 ans. À cause de sa langue inconnue, ceux qui ont pu la rencontrer ont été incapables de déterminer son origine. Dans ses bras, elle tenait une boîte de bois qui semblait de grande valeur, puisqu'elle ne permettait à personne de s'en approcher.

Le document montre une partie du texte trouvé à l'intérieur du vaisseau (voir à gauche). D'autres documents de la période Edo décrivent diverses variations de cette rencontre mystérieuse. Toen Shousetsu (1825), un livre écrit par Kyokutei Bakin (qui est très célèbre pour ses épopées des samouraïs en 106 volumes: Nansou Satomi Hakkenden) parle de l'histoire de cette même rencontre, se référant à l'étrange vaisseau comme étant le utsuro-fune («vaisseau creux»).

Une autre variation de cette même histoire se trouve dans Ume no Chiri (1844), écrite par un auteur relativement peu connu, du nom de Nagahashi Matajirou. Une analyse exhaustive de ces deux variantes de l'histoire peut être retrouvée dans un article traduit par Kazuo Tanaka et intitulée «Une rencontre du troisième type a-t-elle eu lieu sur une plage japonaise en 1803?» Les fervents de paranormal connaissent ce vaisseau sous le nom OVNI de la période Edo.






Source

_________________




" Je suis depuis longtemps convaincu que les soucoupes volantes sont des engins interplanétaires. Nous sommes surveillés par des êtres d'outre terre. "
Albert Chop - D.A du service relations publiques de la NASA
avatar
MoFoCKa
ADMIN

ID PSN : HORD_MoFoXIII
Messages : 6541
Date d'inscription : 21/11/2009
Age : 35
Localisation : planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum